Tout savoir sur le remboursement de prêt

Si vous avez contracté un prêt bancaire, il y a quelque temps pour un besoin économique spécifique, vous payez peut-être encore les échéances qui vous permettent de rembourser le montant accordé. Toutefois, bien que le délai de remboursement soit généralement d’environ 5 ans, de nombreuses personnes décident de réduire cette période et d’obtenir ainsi certaines prestations. En effet, en remboursant votre prêt de manière anticipée, vous éviterez de payer des intérêts supplémentaires, puisque la période de remboursement sera plus courte. Voyons comment vous pouvez le faire.

Réduire la durée du prêt et payer moins d’intérêts

En réduisant la durée de votre prêt, vous paierez un montant très similaire à celui de votre prêt actuel, mais pour une durée beaucoup plus courte que le rachat d’un gros montant . Par exemple, si au début de votre contrat, la période de remboursement était de 5 ans, en négociant avec votre banque et en réduisant la durée, elle pourrait être de 3 ans seulement.

La réduction sera effectuée en fonction de votre nouvelle capacité de remboursement. Toutefois, il est important de rappeler que le remboursement ne réduira jamais la période de remboursement de plus de la moitié de la période initiale.

Que vous permet cette option ?

Sans aucun doute, si votre situation financière s’est améliorée ces derniers mois et que vous êtes en mesure de payer un peu plus en tranches correspondant au paiement de votre prêt bancaire et donc de réduire le délai prévu au départ, vous pourriez en tirer de grands avantages.

La première est que vous paierez moins d’intérêts et que la mensualité ne variera que d’environ 15 ou 20 euros par mois. Maintenant, si vous effectuez un remboursement anticipé, vous payez à la banque une partie du prêt en une seule fois et les avantages seront encore plus importants.

Conserver le terme en échange d’un versement moins élevé

Si vous avez effectué un remboursement anticipé, de sorte que votre dette totale a diminué, vous pouvez également opter pour une deuxième possibilité : conserver le terme en échange d’un versement moins élevé. Cette option peut parfaitement être appliquée dans les cas où le client a reçu une somme d’argent spécifique mais n’a pas augmenté sa capacité d’endettement. Par exemple, si vous recevez un héritage, vous pouvez effectuer un remboursement anticipé de la dette, mais vous ne voulez alors pas payer plus que ce qui a été convenu au début pour chaque mensualité.

Compensation pour remboursement anticipé

Il ne faut pas oublier qu’il y a des banques qui exigent des compensations en cas de remboursement anticipé. Cette compensation consiste en une redevance que vous devrez payer lorsque vous rembourserez une partie ou la totalité de l’argent que vous avez emprunté par anticipation. Cette commission ne peut dépasser 0,5 % du capital amorti s’il reste un an ou moins pour rembourser la dette ou 1 % s’il reste plus d’un an avant l’échéance. Dans ce cas, et avant de vouloir rembourser par anticipation un montant important de votre dette, nous vous conseillons de vous renseigner pour savoir si votre banque inclut cette commission dans son contrat.