Tout savoir sur le portage salarial

Que l’on soit indépendant ou employé d’une entreprise, les avantages et la protection du statut salarié constituent des enjeux importants. Particulièrement pour les indépendants, il n’est guère raisonnable de risquer dans telle ou telle activité sans disposer d’un certain filet de sécurité. C’est pourquoi le dispositif du portage salarial a été mis en place. Il est à noter qu’il présente à la fois des avantages pour l’indépendant et les entreprises de façon générale. Découvrez ainsi ci-dessous les points essentiels à savoir sur ce système relativement récent.    

En quoi consiste le portage salarial ?

Il consiste à mettre en œuvre trois principaux acteurs : un salarié porté, une entreprise cliente et une entreprise de portage salarial. Dans un premier temps, le salarié va se charger de trouver lui-même et  d’exécuter des missions pour l’entreprise cliente. Toutefois, cette dernière ne va pas directement le rémunérer. En effet, c’est l’entreprise de portage à laquelle le porté s’est préalablement adressé qui va s’en assurer.

Les factures du salarié sont ainsi envoyées à l’entreprise cliente par l’entreprise de portage. Par la suite, lorsque le paiement est effectué, cette dernière envoie son dû au salarié moyennant des frais de gestion. Il est à noter que l’entreprise de portage salarial est liée au porté par un contrat de travail et est liée à l’entreprise cliente par un contrat commercial. En outre, le contrat de travail permet au porté de bénéficier du statut de salarié et de la protection sociale correspondante.

Pour qui a-t-il été institué ?

Le dispositif a été institué principalement pour les travailleurs indépendants, freelances ou encore consultants. Il peut toucher de nombreux secteurs comme l’informatique, le digital, le management, la communication, l’audit, la recherche et développement … Ici, le salarié porté peut effectuer des missions pour différents clients selon ses capacités et ses disponibilités. En outre, il dispose d’une certaine liberté dans le choix des missions. De l’autre côté, il est intéressant pour les entreprises clientes qui recherchent un prestataire à court terme pour des missions ponctuelles.

Quels en sont les avantages ?

Pour le salarié porté, le principal avantage se trouve dans la possibilité d’optimiser ses finances. Dans ce cadre, on peut citer la déductibilité de certains frais liés  l’activité et les autres avantages fiscaux. Il n’obtiendrait pas ses avantages s’il avait adopté le statut de microentrepreneur par exemple. En outre, le dispositif permet de se libérer des tâches financières et administratives dans la mesure où c’est l’entreprise de portage qui s’en occupe. On peut ainsi gagner un peu de temps et le consacrer entièrement à l’exercice de l’activité. Enfin et pas des moindres, on bénéficie des mêmes droits sociaux et de la sécurité sociale qu’un salarié traditionnel tout en bénéficiant d’une certaine indépendance.  

Pour l’entreprise client, il permet de répondre rapidement à un besoin en particulier à un moment donné. Elle peut recruter temporairement un expert tout de suite opérationnel sans forcément d’engagement à court, moyen ou long terme. De plus, il n’y aura pas d’augmentation des charges fixes. Par ailleurs, le système lui permet d’externaliser la gestion des salaires, de gagner du temps et de gérer plus facilement les ressources disponibles.